Actes du colloque « La médiation à l’épreuve de la discrimination » 2016

Dans le contexte post-attentats, la place de la médiation sociale et culturelle doit plus que jamais être réaffirmée comme levier du vivre-ensemble. L’intervention d’expert-e-s retranscrit dans ce livret a permis d’approfondir la notion juridique de discrimination et de mettre en perspective la manière dont les médiateurs et les médiatrices peuvent agir pour prévenir et lutter contre celle-ci. La posture n’est pas aisée car le manque de reconnaissance de la médiation en tant que profession est un obstacle à la clarification des rôles de chacun. Il est rappelé que la médiation ne peut se substituer à une procédure juridique, parfois longue et onéreuse. Elle doit prévenir, mais également accompagner les victimes comme les auteurs d’actes discriminatoires. Les initiatives associatives sont à valoriser davantage car malgré les baisses de financement, elles font preuve d’innovation et répondent aux besoins des publics qu’elles accompagnent.